Le Kirghizistan est une contrée qui est située en Asie centrale. Elle était autrefois une république de l’URSS. Sa capitale est le Bichkek. Le pays, avec une topographie très montagneuse, constitue un véritable terrain de jeux pour les amateurs de sensation forte.

Les chaînes montagneuses kirghizes ont une longueur comprise entre 100 km et 300 km. On y trouve une multitude de sommets. Certains de ces derniers, 3 pour être plus précis, s’élèvent à une altitude de 7 000 m.

Les alpinistes rejoignant cette destination auront l’opportunité de partir à l’assaut, en solitaire ou en groupe, de divers pics impressionnants.

Toutefois, avant d’effectuer l’ascension de ces massifs, il y a quelques conseils à prendre en compte. Tout d’abord, il est important d’être en forme, car ce genre d’activité requiert une bonne condition physique.

Ensuite, il faut s’équiper des matériels nécessaires lors d’une escale tels que le baudrier, la corde, le chausson d’escalade et, bien évidemment, le casque. Aussi, être au fait des règles de sécurité pour la haute montagne peut être d’une grande tilitéu.

Pour partir à la découverte du lac d’Yssyk-Koul

Un voyage au Kirghizistan permettra aux globe-trotters de vivre une aventure exceptionnelle. En plus, ce séjour leur offrira la possibilité de rejoindre des sites touristiques épatants comme le lac d’Yssyk-Koul. Ce dernier a une étendue impressionnante d’à peu près 6 236 km².

Il est implanté au creux les crêtes du Kungey Ala Tau et du Terksey Ala Tau. Ce point d’eau tient également sa réputation de ses clairières alpines, de ses plages chaudes. Ceux qui s’y rendent auront l’opportunité de s’adonner à toutes sortes d’occupations. Ils pourront en effet s’y baigner.

Les amateurs de bien-être, quant à eux, trouveront sur place des boues minérales qui, parait-il, ont des vertus thérapeutiques. À noter que ce site touristique était autrefois, soit durant la période soviétique, un centre de villégiature très prisé. Il constituait, à cette époque, le lieu de repos des cosmonautes de retour d’une mission ainsi que les cadres des administrations.

Pour éveiller ses papilles avec la nourriture locale

Il est vrai qu’un voyage au Kirghizistan constitue une occasion idéale de s’attarder dans des sites exceptionnels tels que le lac Yssyk-Koul. Toutefois, sans la découverte de l’art de la table de ce pays, ce séjour est incomplet. La cuisine de cette contrée résulte du mariage entre les influences méditerranéennes et les traditions culinaires du Moyen-Orient.

Elle utilise une large gamme d’ingrédients, mais le riz est, sans aucun doute le plus sollicité. Cette céréale est, par exemple, employée dans la préparation du plov.

Ce dernier se concocte avec de l’ail, des raisins secs, de la carotte, du pois chiche, de la viande de mouton et, bien évidemment, du riz. En ce qui concerne la boisson, les globe-trotters pourront, au cours de leur escale dans cette destination se désaltérer avec du thé, noir ou vert. Ce rafraîchissement accompagne généralement le repas kirghize.

 

Catégories : Destinations