La richesse de la culture japonaise fait partie des attraits qui attirent le plus les visiteurs dans le pays. Il est notamment connu pour ses nombreux lieux empreints de spiritualité. Le pays du Soleil Levant est donc une destination idéale si vous cherchez à effectuer un voyage spirituel. Pour cela, voici entre autres certains des meilleurs endroits à visiter. Il s’agit du sanctuaire Toshogu, du sanctuaire Atsuta-jingu et du mont Koya.

Le Toshogu, un superbe sanctuaire à ne pas manquer au Japon

Le sanctuaire Toshogu se trouve à Nikko, à environ 2 h 30 de train au nord de Tokyo. La cité de Nikko est facilement accessible en prenant les lignes JR Nikko Line et Tobu Nikko Line. N’hésitez donc pas à l’inclure en tête de votre liste des lieux à visiter lors de votre séjour au Japon. D’ailleurs, en plus de son accès facile, cette ville ne manquera pas de vous impressionner par ses attraits. En effet, elle a été superbement construite à flanc de montagne et se distingue par ses verdures. Mais ceux qui font un voyage spirituel y viennent surtout pour son sanctuaire de Toshogu.

Depuis 1999, ce dernier est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et est dédié au shogun Tokugawa Ieyasu. Les talents des meilleurs artisans de l’époque ont été nécessaires pour construire le Toshogu en 1617. C’est ainsi que plus de 400 ans plus tard, vous pouvez toujours vous émerveiller devant la beauté de ce sanctuaire. Qui plus est, le cadre composé de forêts et de montagne dans lequel il se trouve ne peut que le magnifier. Vous serez fasciné par l’architecture des différents édifices du Toshogu. La majorité d’entre eux sont peints et tapissés d’or.

Le sanctuaire Atsuta-jingu

L’Atsuta-jingu se trouve au coeur de l’immense ville de Nagoya. Les Japonnais le considèrent comme l’un des sanctuaires shintoïstes les plus sacrés du pays. Dédié à la déesse du soleil Amaterasu, il a été construit sous le règne de l’empereur Keiko. Ce dernier a régné dans le pays des samouraïs entre le 1er et le 2e siècle de notre ère. L’Atsuta-jingu est notamment connu pour abriter le Kusanagi-no-tsurugi. La déesse Amaterasu elle-même aurait offert cette épée légendaire qui fait partie des trésors les plus sacrés du Japon.

Cependant, n’espérez pas trop avoir l’occasion d’admirer cette relique. Seuls quelques privilégiés ont cette prérogative, à savoir l’empereur ainsi que certains prêtres de très haut rang. Toutefois, le sanctuaire Atsuta-jingu ne se résume pas uniquement à ce sabre mythique. Il possède en effet de nombreux autres attraits à découvrir.

N’hésitez donc pas à profiter de ses jardins splendides. Ils sont très appréciés entre autres pour leurs arbres millénaires, mais aussi par l’atmosphère de sérénité qu’ils dégagent. Faites également un tour du côté de son musée des trésors. Appelé « bunkaden », celui-ci expose de nombreuses reliques. Par ailleurs, près d’une centaine de cérémonies sont organisées chaque année dans l’Atsuta-jingu. Il est fort probable que vous aurez la chance d’assister à l’une d’entre elles lors de votre passage à Nagoya.

Koyasan, l’une des montagnes les plus sacrées du pays des samouraïs

Le mont Koya est une montagne se trouvant à une centaine de kilomètres dans le sud de la ville d’Osaka. Appelé aussi Koyasan, il s’agit de l’une des montagnes les plus sacrées du pays. C’est donc l’un des meilleurs endroits vers lequel se tourner si vous voulez effectuer une retraite spirituelle. En effet, le mont Koya est le lieu de naissance du bouddhisme dans le pays des samouraïs.

C’est le moine Kobo Daishi qui a répandu pour la première fois les enseignements du bouddhisme au Japon au 9e siècle. Ce personnage religieux a choisi de s’établir sur Koyasan, afin de bénéficier de l’isolement de la montagne. Plus tard, il a entrepris d’y créer le principal centre du bouddhisme Shingon au Japon. Cette secte n’a ensuite cessé de faire des adeptes dans l’archipel nippon.

Aujourd’hui, vous trouverez sur la montagne sacrée plus de 110 temples bouddhistes. Fait remarquable, la ville qui s’y trouve est composée à 1/4 de moines. Vous pouvez alors partir à la découverte de ces nombreux temples ainsi que la vie de ceux qui les occupent. Il vous est même possible d’y passer la nuit ou même d’y séjourner quelques jours.

Avant d’entamer un voyage spirituel, il est important de bien se préparer à l’avance. La préparation psychologique est la plus importante, surtout lorsqu’on débute. C’est en étant prêt psychologiquement qu’on peut entamer ce genre de périple.

 

Catégories : Destinations