Vacances à la plage : comment s’occuper du chien ?

Les chiens adorent la plage. Ils se dépensent sans compter en courant au bord de la mer. Les plus aventureux s’essaient à la nage, tandis que les chasseurs naturels tentent d’attraper les mouettes qui viennent se poser sur le sable.

Ce moment idyllique et drôle peut vite être terni par un accident ou un retour en voiture désagréable. Quelles sont les précautions de rigueur ?

Quelles protections sur la plage ?

Pour le bien-être de votre chien, évitez les températures trop chaudes. Les maîtres oublient trop souvent que les coussinets des chiens sont fragiles. En marchant sur du sable brûlant, ils pourraient subir de graves brûlures nécessitant un rendez-vous urgent chez le vétérinaire.

Ne surestimez pas la capacité de nager de votre chien. Si pour lui, battre des pattes pour rester à la surface fait partie de son instinct, il n’est pas pour autant un sportif capable de faire des longueurs alors que les vagues le trimballent dans tous les sens.

Restez avec lui dans l’eau et évitez qu’il ne s’écarte trop du bord. Pour être en complète sécurité, vous pouvez aussi essayer un gilet de sauvetage spécialement conçu pour les chiens comme ceux présents sur cet article.

Si vous restez longtemps sur la plage et que le soleil tape fort, mettez votre chien sous un parasol la majeure partie de l’après-midi. Fournissez-lui de l’eau en abondance. S’hydrater lui fait du bien et si vous ne lui donnez pas l’eau dont il a besoin, son premier réflexe sera de consommer celle de l’océan et elle n’est évidemment pas recommandée pour son organisme et cause des intoxications.

Un bon entretien après l’amusement

Avant de monter en voiture, frottez votre chien avec une serviette pour lui enlever un maximum de sable. Vous pouvez même le faire dès la plage s’il tremble après être sorti de l’eau. Il ne faut pas oublier que son pelage retient l’humidité et que cela finit par être désagréable.

Dans la voiture, mettez des protections sur les banquettes car il va rapidement tout salir avec des grains de sable et son odeur de chien mouillé, et avouez qu’elle est très forte, pourrait rester.

De retour à la maison, lavez-le à l’eau claire pour éliminer le sel. Un bon shampoing s’impose car il reste l’unique moyen d’éliminer la majorité du sable. Grattez bien pour aller dans tous les recoins. Profitez de ce moment pour vérifier son état et notamment qu’il n’a aucune plaie. Un simple pas sur un coquillage peut entraîner une coupure et la traiter pour éviter une infection est le bon réflexe.